L’idée de créer le Centre Papal est née le 2 janvier 2006, en réponse de l’Église de Cracovie aux paroles du Saint-Père prononcées le jour de l’inauguration du pontificat – le 22 octobre 1978 : “N’ayez pas peur ! Ouvrez la porte au Christ” Le Centre a été initié par le cardinal Stanisław Dziwisz, qui, il y a exactement 13 ans, a signé un décret sur sa création et a approuvé son statut.
L’Institut Jean-Paul II, existant à Cracovie depuis 1995 a fait partie du Centre.

Au cours de la Sainte Messe, célébrée dans la chapelle du Palais des Archevêques de Cracovie le 2 janvier 2006, l’Archevêque Dziwisz a déclaré :
“Après de nombreux mois de réflexion et d’examen de diverses propositions, nous sommes confrontés à la décision capitale de créer le Centre Jean-Paul II. Conscients de notre responsabilité envers l’Église de Cracovie et les personnes de bonne volonté, nous voulons ainsi non seulement rendre hommage au Grand Compatriote, mais nous voulons surtout commémorer et préserver sous un signe visible sa personne ainsi que tout l’héritage spirituel de son pontificat. Nous le faisons surtout pour ceux qui viendront après nous, afin qu’eux aussi, grâce à cette œuvre, puissent connaître et aimer le Serviteur de Dieu et, dans la fidélité à son enseignement et à son témoignage, aller avec lui vers Christ

Lors des funérailles du Saint-Père, une rafale de vent a fermé l’Évangile sur son cercueil. Pour nous, avec ce signe de fermeture du livre de Sa vie, un nouveau chapitre a commencé en présence du Serviteur du Dieu dans la vie de l’Église et de celle de chacun d’entre nous. Nous voulons écrire ce nouveau chapitre avec lui, en créant le Centre” – soulignait l’archevêque.

La pierre angulaire de la construction a été consacrée par le pape Benoît XVI lors de sa visite en Pologne en 2006. Lors de sa pose a Białe Morza (Mers Blanches) le 23 octobre 2010, le cardinal Stanisław Dziwisz a déclaré “Cet endroit possède une page dans l’histoire du Pape Polonais, une page écrite avec le travail et la prière. Tout comme l’église est construite sur une roche, et cette roche est Pierre, nous voulons que le centre soit construit sur une roche, sur Pierre, dont le nom est Jean-Paul II. Sa vie et sa mort, sa sainteté et son ordinaire, son activité et sa prière sont les fondements sur lesquels nous voulons construire avec l’aide de Dieu. Nous souhaitons ici être fortifiés par la présence spirituelle du Père Saint, puiser dans le trésor de ses pensées, réflexions, contemplations et prières, pour y trouver la vérité sur Dieu et sur l’homme, et la lumière et l’aide dans la vie personnelle et familiale, dans la communauté de l’Église et de la nation” – soulignait le métropolite de Cracovie.

Alors, au Nom de Dieu ! – a déclaré le cardinal Stanisław Dziwisz aux invités réunis lors de la cérémonie de lancement de la construction du Centre Jean-Paul II “N’ayez pas peur !” de Białe Morza (Mers Blanches) le 11 octobre 2008. Après près de deux ans de préparation, la construction du Centre Papal a commencé. La cérémonie a réuni à la fois les autorités locales de Małopolska et des invités de l’extérieur de la région.

Les statuts partent du principe que le Centre Papal est un lieu de dialogue, il diffuse et développe de manière créative l’héritage de Jean-Paul II, promeut la spiritualité du Pape et agit dans le domaine de la science et de l’éducation. Depuis 2006, son président et en même temps le constructeur de l’ensemble du complexe est le prélat Jan Kabziński.

L’une des nombreuses dimensions de l’activité du Centre papal était la prière pour la béatification et la canonisation de Jean-Paul II. Dans les années 2006-2011, chaque premier samedi du mois, des messes ont été célébrées à cette intention, qui ont réuni dans l’église Saint-Pierre-et-Paul de nombreux amis et adorateurs de Jean-Paul II. Chaque messe était suivie de concerts auxquels étaient invités d’éminents artistes, dont des solistes connus et des chœurs et orchestres symphoniques de toute la Pologne.

Le point culminant des 10 années d’activité du Centre a été la béatification et la canonisation de Saint Jean-Paul II. Cet événement a initié une autre dimension des activités du Centre Papal. Le 11 juin 2011, le cardinal Stanisław Dziwisz a érigé à Cracovie le Sanctuaire de Saint Jean-Paul II, qui est devenu le cœur du Centre Papal.

Rappelons que dans la première phase du projet, deux autres sites ont été construits à côté de l’Église des Reliques ouverte l’année de la béatification (2011) : le Centre du Bénévolat et l’Institut Jean-Paul II – siège actuel de l’Institut pour le Dialogue Interculturel.

L’ouverture et la bénédiction de l’Église Supérieure (en 2013) faisaient partie de la deuxième étape du projet, qui comprenait également la construction de la tour panoramique. Les travaux de finition sont toujours en cours dans le bâtiment qui abritera, entre autres, le Musée Jean-Paul II, mais aussi un restaurant, un café, une maison de pèlerins et une librairie.

Le 16 octobre 2016, jour anniversaire de l’élection du cardinal Wojtyla comme Évêque de Rome, son secrétaire personnel et le métropolite de Cracovie de l’époque, le cardinal Stanisław Dziwisz, a consacré le temple dédié au pape.

La visite du pape François à Białe Morza (Mers Blanches) a également été un événement historique. Le 30 juillet 2016 le Saint-Père a célébré la messe devant reliques de Saint let-Paul II.
Le Centre Jean-Paul II avec son Sanctuaire est devenu un lieu de culte particulier pour Saint Jean-Paul II. C’est ici que des personnes du monde entier viennent prier auprès des reliques du Saint, et leur nombre ne cesse d’augmenter.

En parlant de ce lieu, il est impossible d’oublier le principal initiateur et fondateur du Centre – le cardinal Stanisław Dziwisz, qui dès le début s’est impliqué spirituellement et matériellement pour que cette grande Œuvre puisse être créée et continuer à se développer. Des remerciements particuliers sont également dus aux bâtisseurs du Centre Papal, à tous ses bienfaiteurs de Pologne et de l’étranger qui soutiennent l’œuvre par la prière et les offrandes. C’est grâce à l’engagement commun et au grand cœur des personnes de bonne volonté que la maison exceptionnelle de Jean-Paul II est en train d’être construite à Cracovie à Białe Morza (Mers Blanches).